Visite du Club des personnes handicapées du Lac Saint-Louis à Air Canada
Actualités Affaires d'ici Entreprises Lachine LaSalle Le Bronx

1er Gala des capacités : Reconnaître 10 organisations engagées pour l’inclusion des personnes vivant avec un handicap

Le Club des personnes handicapées du Lac Saint-Louis a tenu son premier « Gala des capacités » au Buffet Il Gabbiano à LaSalle le 2 mai. C’était l’occasion de récompenser 10 entreprises et organismes qui ont démontré la plus grande capacité d’adaptation et le plus grand désir d’inclusion des personnes en situation d’handicap.

Basé à Lachine, le Club dessert les abords du Lac-Saint-Louis, allant de LaSalle à Pierrefonds.

La présidente de son conseil d’administration, Lise Poulin, explique que leur apport est très important, car bien que l’organisme puisse organiser des activités, c’est grâce notamment à ces organisations et personnes que la société peut être plus inclusive.

« Souvent, on ne souligne pas assez les bons coups. Il y a différentes approches dont celle de dire comment on peut collaborer. Nous, on a décidé d’aller dans cette approche collaborative, plutôt que de toujours dire ce qui ne fonctionne pas », explique-t-elle avant de faire remarquer que la situation s’est améliorée pour les personnes vivant avec un handicap au cours des dernières années. 

En plus de ses activités traditionnelles pour briser l’isolement dans ses locaux, le Club commence maintenant à en offrir de nouvelles hors-les-murs avec des partenaires. L’organisme communautaire est d’ailleurs toujours prêt à aider quiconque voudrait offrir des services plus inclusifs, comme l’ont fait les 10 recipiendaires des prix Accessible.

Les 10 récipiendaires des prix Accessible

RécipiendaireCatégorie
Air CanadaExpérience de rêve
Abordage CMRLProgramme adapté
Curling BouchervilleSports et plein-air
Caring PawsSoins et bienveillance
Bowling LaurentienÉquipe attentionnée
EggsquisService hors pair
Bingo LachinePartenaire d’exception
Métro Lachine (Marie-Josée Bernard)Engagement communautaire
Marie-Hélène Hamel (Vrac du Canal)Individu d’exception
Quality Inn QuébecTourisme et villégiature

Faire une différence pour les personnes d’ici vivant avec un handicap avec une expérience de rêve ou du financement

Keith Ewanson
Keith Ewenson, pilote à Air Canada – Crédit photo : Carl Sincennes

Une vingtaine de membres du Club ont pu, certains pour la première fois de leur vie, embarquer dans un avion, grâce à Keith Ewenson, père d’un enfant à besoins spéciaux et pilote de ligne chez Air Canada, entreprise lauréate du prix « Expérience de rêve ».

Durant plus de deux heures, ils ont eu un accès privilégié dans un hangar de l’entreprise pour une visite guidée autour et dans un Airbus A330. Ils ont aussi pu parler à plusieurs professionnels du milieu.

Après avoir passé la sécurité, les membres du Club ont pu s’équiper de vestes et casques de sécurité avant de grimper dans l’aéronef et visiter le cockpit en compagnie de M. Ewenson.

« Ce n’était que des sourires, il y a des gens qui portent leur veste chaque fois que je vais au club. C’était une belle expérience autant pour les invités que pour Air Canada. Je suis très fier », s’enthousiasme-t-il.

Il précise qu’il a eu le soutien du président et du vice-président de l’entreprise pour que cela se réalise.

Marc-André Clément
Marc-André Clément de Bingo Lachine – Crédit photo : Carl Sincennes

« Ça fait plus de 30 ans qu’on aide le club. On est très heureux de faire partie de ce groupe-là et d’aider le plus possible la communauté. La mission de Bingo Québec, c’est d’aider. Bingo Lachine remet plus d’1M$ à des organismes sans but lucratif de la communauté (OSBL) », exprime de son côté, Marc-André Clément, lauréat du prix « Partenaire d’exception » ainsi que propriétaire et gestionnaire du Bingo Lachine.

Il ajoute que des aménagements sont faits pour rendre la salle de bingo la plus accessible possible. Aider les OSBL, c’est ce qui lui donne le goût de se lever le matin pour aller travailler, conclut-il.

Le Gala des capacités s’inscrit dans le cadre de la « Journée des capacités » instaurée le 2 mai 2020, par l’organisme. De nombreux artistes ont offert une prestation durant la soirée, dont un magicien en situation de handicap et l’humoriste Dave Richer, vivant avec la paralysie cérébrale. Un encan silencieux a eu lieu lors du Gala. Les fonds recueillis serviront à financer les activités de l’organisme.

La photo en haut de cet article a été prise dans un hangar d’Air Canada, lors de la visite des membres du Club des personnes handicapées du Lac Saint-Louis et a été fournie par Keith Ewenson.


Dernières nouvelles d’ici


L’information locale, c’est important pour vous ?

Saviez-vous que vous pouvez vous impliquer dans ce journal numérique 100% local, à but non lucratif et indépendant qui a rejoint 199 135 lectrices et lecteurs en 2023 avec une équipe majoritairement composée de bénévoles.
Rejoignez notre équipe pour couvrir l’actualité locale de LaSalle, Lachine, Verdun et du Sud-Ouest ou si vous avez une entreprise, un commerce ou un organisme, devenez un Partenaire d’Ici pour vous faire connaître des milliers de personnes qui nous lisent chaque semaine tout en aidant à assurer la viabilité de notre journal à but non lucratif.

Pourquoi laisser Facebook décider si les nouvelles d'ici sont importantes pour vous ?Abonnez-vous à notre infolettre gratuite du vendredi pour continuer de vous informer sur l'actualité et les activités de votre quartier à Lachine, LaSalle, Verdun-IDS et dans le Sud-Ouest !
Carl Sincennes, Initiative de journalisme local
En tant que journaliste, Carl couvre les affaires municipales et civiques pour Nouvelles d’Ici dans le cadre de l’Initiative de journalisme local. Il couvre l'actualité du sud-ouest de Montréal depuis 2019. Après avoir fait ses classes dans plusieurs stations régionales de Radio-Canada au pays, il a été journaliste pour le Messager LaSalle (devenu Métro LaSalle, durant son passage) et la radio CKVL, avant de rejoindre Nouvelles d’Ici. Carl a un baccalauréat en journalisme de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). Intégrer l’équipe de Nouvelles d’Ici était donc pour lui la suite naturelle des choses.